Review - Les points positifs et négatifs des réseaux sociaux
in ,

Review : Les points positifs et négatifs des réseaux sociaux

S’inscrire et participer à un réseau social est loin d’être anodin. En effet, cela implique de nombreux changements dans notre vie qu’on le veuille ou non. Certains sont bons alors que d’autres peuvent s’avérer extrêmement néfastes. Voici quels sont les principaux points positifs et négatifs dans l’usage des réseaux sociaux parce que connaître un problème est toujours mieux pour tenter de le résoudre.

Aujourd’hui, il est quasiment impossible d’échapper aux réseaux sociaux. Nous avons vu qu’il en existait un très grand nombre et chacun pourra ainsi trouver le sien et tenter de s’y épanouir mais leur usage peut également être la source de stress et de mal-être devant subir les conséquences de nos actions sur les différentes plateformes. C’est comme beaucoup de choses: il y a des avantages et des inconvénients à utiliser les réseaux sociaux. En voici les principaux.

(-) Baisse de la productivité 

Que l’on soit collégien, lycéen, étudiant ou dans la vie active, les réseaux sociaux nous obligent à être de plus en plus multitâches. En effet, il est très courant de regarder son compte Twitter alors que nous faisons autre chose, que cela soit du travail ou du loisir. Mais globalement, les réseaux sociaux semblent nous appeler à les consulter et si possible plusieurs fois dans la journée coupant ainsi notre productivité. Limitez autant que possible les sources de distraction et restez bien concentré.

(+) Garder le contact avec les autres 

L’une des principales forces des réseaux sociaux est de permettre de rester en contact ou, encore mieux, de reprendre contact avec des personnes que l’on aurait pu perdre de vue depuis plusieurs semaines, mois, années. Cela sert aussi à continuer à discuter facilement avec des personnes que l’on aurait rencontrées lors d’un voyage.

(-) Un sommeil moins bon 

Il existe plusieurs études qui montrent que les personnes utilisant les réseaux sociaux le soir, tard, juste avant de s’endormir avaient des phases de sommeil de moins bonne qualité et, le cas échéant, de moins bons résultats lors d’examens par rapport à des personnes qui « lâchaient » les écrans alors que la lumière était encore allumée. Les réseaux sociaux, source d’utilisation du mobile, ne sont pas les seules sources d’attractivité puisque les films ou les séries peuvent aussi jouer ce rôle mais cette perturbation du sommeil lorsque la lumière est éteinte est principalement due à la lumière bleue émise par les écrans de nos appareils mobiles déréglant la production de mélatonine.La qua­ si-totalité proposent désormais une fonction anti-lumière bleue.

(+) Lieux de solidarité 

Pour organiser des événements aussi divers que variés mais dont certains peuvent avoir une portée de solidarité, les réseaux sociaux sont un formidable terrain. Ils permettent effectivement de faire jouer l’entraide pour retrouver une personne ou un animal disparu, faire appel aux dons pour différentes actions, soutenir des campagnes humanitaires, etc. Les sollicitations peuvent être nombreuses. À vous de faire les bons choix, selon vos convictions et partagez pour créer un engouement.

(-) Des dépenses supplémentaires 

Les réseaux sociaux sont utilisables gratuitement mais ils constituent de formidables terrains de jeu pour les équipes marketing et publicitaires qui trouvent des moyens toujours plus ingénieux pour vous faire dépenser. Une petite robe aperçue sur une idole avec un lien direct vers la boutique associée à un code de réduction, un sac, un vêtement, de la décoration, du maquillage, tout peut-être promotionné et mis en avant de manière plus ou moins grossière pour, in fine, vous faire dépenser. Essayez de rester raisonnable en n’oubliant jamais de comparer les prix et les différentes offres que l’on peut vous présenter, aussi attrayantes soient-elles.

(+) Plus d’information 

Grâce à l’expansion des réseaux sociaux, l’information est beaucoup plus large, accessible même si on peut lui reprocher une certaine immédiateté. Les sources sont ainsi significativement plus nombreuses et disponibles sur plusieurs plateformes à travers des ordinateurs mais également des smartphones. L’accès général à l’information est beaucoup plus facile, d’autant qu’elle est la plupart du temps disponible gratuitement.

(-) Des informations trop pressées et/ou faussées 

C’est le revers de la médaille de la multiplication des sources: la précipitation et le traitement de l’information. Aujourd’hui, tout doit aller vite, très vite, encore plus vite que la musique! Si l’information est accessible rapidement, cela ne doit jamais nous faire oublier qu’il faut la vérifier et encore plus si on veut la diffuser ce qui est devenu extrêmement facile, justement à travers les réseaux sociaux. Les fausses informations viennent principalement de là.

(+) Aider au débat 

Pour les personnes qui sont prêtes à discuter et, heureusement, il s’agit de la très grande majorité, les réseaux sociaux permettent d’aider aux débats et plus largement à la discussion. Tout le monde ne sera jamais d’accord à 100 % avec les autres mais si déjà on peut en discuter plutôt que de s’insulter ou en venir aux mains…

(-) Les « J’aime », un facteur de stress 

Lorsque vous avez un profil sur un réseau social et que celui-ci, ou vos messages reçoivent de plus en plus de mentions J’aime, cela veut dire que vous êtes apprécié. C’est très gratifiant et satisfaisant. Mais, il ne faut surtout pas devenir accro aux J’aime qui, un jour ou un autre, deviendront moins fréquents. Mettez absolument cette pression sociale de côté au risque d’être déçu, voire déprimé. Difficile de maintenir son égo lorsqu’on est observé et jugé à travers les réseaux sociaux.

(+) Limiter l’isolement des personnes 

Que les utilisateurs soient âgés ou pas, les réseaux sociaux permettent d’une manière générale de garder le contact. Cela constitue donc une excellente réponse pour les personnes qui sont éloignées de leur famille ou celles qui ne peuvent pas beaucoup (voire pas du tout) se déplacer pour aller se promener. Les réseaux autorisent la communication sans bouger, alors n’hésitez pas à leur montrer pour qu’elles puissent communiquer.

(-) L’e-réputation forcément mise à mal? 

Puisque les réseaux sociaux sont publics, votre futur employeur aurait tort de se priver d’aller voir quelques publications vous concernant. Après consultation de vos comptes, cela ne servira à rien de défendre votre vision créative si les pages de vos profils ne sont pas aussi attrayantes que cela. Les réseaux sociaux renvoient votre image qui doit être aussi flatteuse que possible. Démontrez votre savoir-faire et mettez en avant vos compétences car, en cas de phase de recrutement, cela peut être particulièrement important.

(+) Créer ou consolider un réseau 

S’il faut faire un peu attention à ce que l’on poste sur les réseaux sociaux, histoire de limiter les “dossiers”, il est de bon ton de développer un réseau via ses contacts. La plateforme des pros, c’est Linkedin mais montrez-vous et réseautez aussi depuis Facebook et Twitter, très importants également. Vos contacts peuvent avoir des contacts qui eux-mêmes ont des contacts intéressants pour ce que vous cherchez à faire ou à devenir.

(-) Harcèlement 

C’est LE point négatif des réseaux sociaux. Le cyberharcèlement est un véritable fléau qui faut avoir en tête lorsqu’on pratique les différentes plateformes et qui doit être expliqué en détail aux plus jeunes trop souvent inconscients des problèmes et des conséquences de certains comportements. Cela peut avoir la forme de l’envoi de messages d’insultes, de la diffusion de fausses rumeurs, d’usurpation d’identité, par exemple. Ces agressions peuvent impacter durablement certaines personnes considérées alors comme victimes et doivent être défendues comme telles.

Conclusion

On espère que notre article vous aidera à déterminer plus clairement l’impact des réseaux sociaux sur notre vie à savoir les effets positifs et positifs des médias sociaux. En clair, les réseaux sociaux sont un mode de communication qui permet de créer des liens, et notamment d’approfondir les relations hors-ligne naissantes. Les gens qui passent plus de temps sur les réseaux sociaux ont ainsi un capital social plus important, surtout s’ils sont proactifs et impliqués émotionnellement. Il est également important d’informer les enfants et les jeunes sur ses effets afin qu’il soient plus prudents lors de l’utilisation de ses plateformes. Ce dossier à été réalisé en collaboration avec l’équipe Reviews.

Jonathan Scott Wiki, Biographie, Age, Taille, Mariage, Famille & Informations